Espagne, TRIP

Ibiza en un weekend prolongé

Ibiza3

Vous souhaitez partir l’espace d’un weekend à Ibiza et profiter de la partie « club » ? Alors vous êtes au bon endroit pour savoir ce qu’il faut faire et éviter quand c’est la première fois.

Je vais contextualiser notre venue sur cette île de clubber : Enterrement de Vie de Jeune Fille
(coucou les filles)
Autant vous dire que nous étions venues pour en découdre avec la vie nocturne de cette île mythique (et j’ai presque envie de dire « mythe »ou bien « mytho »).

C H O S E S  A  N E  P A S  F A I R E  !

  • Boat Party par Ibiza Sea Party

Que je vous explique comment cela fonctionne à Ibiza (hors vieille ville) : vous allez vous faire accoster plusieurs fois par jour, peut-être même par les mêmes personnes, pour vous vendre des soirées et surtout vous vendre le package « Boat party + entrées gratuites dans certains clubs ».
Nous nous sommes donc fait avoir par des petits jeunes – car oui mes enfants, là-bas « tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil » – en nous vendant pour 80€ (vous avez bien lu) une entrée sur le boat party (Ibiza Sea Party à fuir) ainsi qu’une entrée dans un club. Vous aurez le choix avec plusieurs clubs mais vous n’aurez jamais d’entrées pour les grands clubs tels que le Pacha ou Ushuaïa !

Nous arrivons donc sur le bateau à 17h et c’est partie pour 4h de…
En théorie, vous payez pour des boissons illimitées qui se résument à de la bière, une sangria, un mojito, de la nourriture, du jet ski et la banane.
En pratique tu as le droit à de la bière (valeur sûre), une sangria et mijoto sans alcool, un plat de riz qui ressemble vaguement à une paëlla – mais attention tu as 20min pour venir chercher ton assiette -, un tour d’une minute en jet ski et également un tour sur la banane. Mais le nec le plus ultra c’est qu’ils t’offrent aussi la possibilité de vomir durant la totalité de cette petite fête c’est-à-dire 4 heures !
Je ne parlerai même pas du prix des banquettes si tu veux t’assoir (20€/personne) et du faux champagne qu’on fait mousser sur la foule (du schweppes bas de gamme).

Alors oui, je n’ai fait que dénigrer ce bateau tout pourri qui tanguait à mort mais je dois avouer que j’ai passé un excellent moment. Le DJ n’était pas trop nul (croyez moi, je suis chiante avec ceux qui ne savent ni mixer ni faire de bonnes transitions) et le mouvement du bateau rajoutait un petit « défi » pour ne pas passer par dessus bord en dansant.
Mais globalement c’est bien trop cher pour ce que c’est, surtout si vous avez le mal de mer et risqueriez de vomir durant toute la durée de l’évènement.
Vous êtes prévenus.

L E S  C H O S E S  A  F A I R E

  • Plonger à Formentera

Il serait idiot de ne pas aller jusqu’à Formentera par bateau rapide ou en catamaran.
Cette petite île abrite de très belles plages de sable blanc et une eau turquoise.
Nous en avons même profité pour faire du snorkling (palmes et tuba) avec SAIGU Formentera et l’inoubliable David (coeur avec les doigts).

  • Mangera à Can Mosson

Vous êtes amateur de bonnes viandes, de salades fraiches, de produits locaux et de bonnes sangria ? Alors vous êtes au bon endroit.
Il faut avouer qu’on ne mange pas très bien à Ibiza et pour très cher quand on compare au reste de l’Espagne. La plupart du temps c’est du réchauffé. Que vous dire ? 8€ la part de tortilla, c’est du jamais vu sur le continent..
Alors je dois dire que ce restaurant, le Can Mosson est très bon et pas si cher que ça.

  • Danser au Ushuaïa

A Ibiza, les deux grosses boites sont le Pacha et Ushuaïa et vous pourrez voir de grands noms mixer. Après la notoriété ne fait pas tout mais je dois dire que vous en aurez pour votre argent (60€ l’entrée).
C’est cher, je ne vous parle même pas du prix de boissons mais le spectacle vaut le coup. Il faut comprendre que vous dansez en plein air au milieu d’un hôtel et de sa piscine et les clients de l’hôtel peuvent danser tranquillement sur leurs balcons. C’est vrai que c’est plutôt atypique.
Vous aurez le droit à des danseuses sur 15cm de talon aiguilles, des effets pyrotechniques, etc.

Q U E  D I R E  D E  P L U S  ? 

N’oubliez pas d’aller faire un petit tour dans le centre historique d’Eivessa, de prendre une tapas au Hard Rock Café, de fouiner à Mango.

Globalement je m’attendais à quelque chose de plus extraordinaire en ce qui concerne le côté « night club ». Je pense que vous pouvez trouver de bons spot électro dans les pays de l’est à bas coût et vous serez peut être plus dépaysés/surpris.

Ibiza2Ibiza