Cuba, TRIP

Les plages de Cuba entre plongée et farniente

Playa larga9

Bonjour à toutes (et à tous),

Dans mon précédent article, souvenez-vous, je vous disais que je rentrais en pleine forme. L’envers du décor, c’est que j’ai attrapé un microbe qui m’a achevé d’où un manque d’activité sur le blog et instagram.

Aujourd’hui, je vais vous parler des plages qu’on a faites sur l’île, celles où vous pouvez ramener votre tuba, ou plutôt votre appareil photo.

Avant de commencer, je voulais juste vous informer de ces petites bêtes appelées mouches des sables ou “jejenes” à Cuba. Je souhaite vraiment vous mettre en garde contre ces petites bêtes car elles sont encore plus pénibles que les moustiques et l’anti-moustique ne fonctionne pas (ni la crème contre les démangeaisons).
Il faut savoir qu’elles sortent à partir de 15-16h, elles font des tout petits boutons qui vous démangent. Sans mentir, je pense avoir eu 100 piqûres réparties sur les jambes et fesses.


  • C A Y O  J U T I A S

C’est la première plage que nous avons faite durant notre séjour à Vinales.
Cette plage est située à une soixantaines de kilomètre mais il faut compter 2h aller et 2h retour. Avec un taxi collectif cela vous coutera 20 cuc/personne.
J’espère que vous tomberez sur une voiture suffisamment confortable parce que la route est vraiment “pourrie”. Le pot d’échappement de la voiture était tombé deux fois. Il ne devait pas tenir avec grand chose, je veux bien l’admettre, mais c’est la pire route que nous avons empruntée.

Néanmoins, cela en vaut vraiment la peine. Plage de sable fin et blanc, naturelle, très peu de construction, un bel éco-système, des bernard l’hermitte, des pélicans, la mangrove, etc.
Les masques et tubas ne sont pas nécessaire, il n’y avait pas beaucoup de poisson mais apparemment vous pouvez pêcher quelques langoustines.
Comme pour la totalité de notre séjour, la météo n’était pas au rendez-vous, nous avons eu quelques éclaircies avec des nuages gris annonçant comme un orage.
Vous verrez donc cette plage sous toutes ses coutures.

Cayo jutias4Cayo jutias7Cayo jutias6Cayo jutias5Cayo jutias3

Avec du soleil, on perçoit mieux ce dégradé de bleu.

Cayo jutias8Cayo jutias


  • P L A Y A  L A R G A

Nous sommes restés deux nuits à Playa Larga et c’est sur cette plage que je me suis fait dévorer par les jejenes !

A Playa Larga même, il faut absolument voir le couché de soleil. Le soir les moustiques sont de sorties, juste après les jejenes.

Playa larga3Playa larga5 Playa larga6 Playa larga7 Playa larga8 Playa larga9

  • C U E VA  D E  L O S  P E C E S

Depuis Playa Larga, nous avons loué les services d’un monsieur dont je vous parlerai plus tard qui nous a emmené à la cueva de los peces que l’on pourrait traduire par la grotte des poissons qui n’est autre qu’une piscine naturelle très profonde (apparemment la plus profonde de Cuba). Les fonds sont assez sombres et l’eau plutôt froide mais vous pourrez nager avec des poissons et des crevettes !
Masque et tuba indispensables.

Juste de l’autre côté de la route, il y a la mer et ils ont aménagé une échelle pour y aller. Vous comprendrez que ce n’est pas une plage avec du sable mais des rochers. Mais une fois que vous êtes dans l’eau vous pourrez voir beaucoup de poissons avec un fond blanc (sable) et l’eau était plutôt chaude.

  • C A L E T A  B U E N A

Située à 44km de Playa Larga, vous pouvez venir par le bus, plus communément appelé “wawa” à Cuba, mais il ne vous emmènera pas directement jusqu’à la Caleta Buena. En effet, nous avons compris que vous devrez prendre un autocar pour faire quelques kilomètres et que cela vous coûtera 15cuc.
La caleta buena est un ensemble de piscine naturelle, l’entrée est payante (15cuc) et ça comprend les bains de soleil, les boissons en illimités (essentiellement des cocktails et à base de rhum), ainsi que le repas.

Ce sont donc des piscines naturelles comme à la cuevas de los peces mais plus grandes et nombreuses. Vous nagerez vraiment au milieu des poissons. Avec un peu de chance vous pourrez voir une pieuvre. Ici la nature semble préservée.
Si vous n’avez pas de masque ni tuba, vous pourrez en louer.


  • P L A Y A  A N C O N

Parce que la météo nous a joué des tours sur la fin de notre voyage, Playa Ancon est donc la dernière plage que nous avons pu faire et nous en avons bien profité (2 jours de suite).

C’est une plage plutôt classique mais très bien pour se dorer la pilule sous un cocotier. Pas nécessaire de prendre son masque et tuba, bien qu’il y aura toujours des poissons couleur sable qui vous tourneront autour mais n’ayez crainte, ils ne vous mordront pas.

Vous trouverez, non pas des vendeurs de chichi ou chouchou, mais de pizzas et boissons.
Petit rappel : attention aux pizzas qui ne sont pas vraiment conseillées à Cuba, on tombe facilement malade.

playa

La dernière plage que nous avions prévu de faire et voir était la fameuse plage de Varadero mais comme je vous le disais, le destin en a prévu autrement.
Malgré tout ces hôtels, il nous a toujours été rapporté que cette plage est à couper le souffle.

 

Bonne semaine à tous.